Accueil > Veille

Des motos connectées grâce à l’IoT

28/03/2017

Les voitures connectées sont de plus en plus courantes de nos jours, mais dans les dernières années l’IoT a élargi l’horizon à d'autres véhicules.
Zero Motorcycles a produit un prototype de sa première moto électrique en 2006 et a commencé à les commercialiser en 2008. En 2013, la société a produit une application mobile permettant de communiquer avec la moto en utilisant Bluetooth; l'Internet des choses relie le propriétaire, la moto et une plateforme de service.
L'application permet au motard de configurer sa moto de différentes façons. Par exemple, il peut la régler pour un trajet plus économe en énergie ou pour une performance supérieure en utilisant l'application. L'application peut également indiquer la capacité de la batterie ainsi qu'une estimation de la distance que vous pouvez parcourir sur la charge.
Une autre fonction permet à la moto de communiquer directement avec le fabricant, revendeur ou atelier de réparation. La plupart des véhicules aujourd'hui peuvent communiquer avec le mécanicien en étant branché sur un ordinateur, mais cela implique un arrêt au garage. L'application disponible permet à la moto d'envoyer une information de diagnostic directement au mécanicien par Internet où que vous soyez.
En outre, si un motard connaît des problèmes mécaniques avec la moto, il suffit de toucher le bouton d'aide accessible dans l'application. L'information est transmise et le pilote peut obtenir des conseils de dépannage sur place ainsi que d'avoir l'horaire d’un rendez-vous de service si souhaité.
La société a actuellement quatre modèles de motos connectées sur le marché, y compris des vélos qui sont conçus spécifiquement pour la police et l'utilisation militaire.
Selon le directeur de l'expérience client de Zero, Aaron Cheatham, la sécurité est par ailleurs la priorité absolue de l'entreprise. Pour assurer la confidentialité des données et des clients, l'accès à la moto est limité par l'utilisation d'une connexion Bluetooth de courte portée. Selon les propres mots de Cheatham, « Un utilisateur doit avoir un accès physique à la moto pour coupler l'appareil mobile à la moto et permettre la communication. ». Les données qui sont collectées sur la moto sont ensuite envoyés dans un format crypté à la plateforme.
 

Source : http://internetofthingsrecruiting.com/

Nos Partenaires et membres du cnrfid

Utilisateurs RFID

AIR FRANCEAIRBUS HELICOPTERSALIZENTAirbus GroupBNF BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCECHRISTIAN LOUBOUTIN SASCarrefourDASSAULT AVIATIONDGAC/STACDOMAINE CLARENCE DILLONELIS PANTINEMMANUEL MAURINENEDISENGIEESP developpementHENNESSYMEDINORMEMENUISERIE BERARDMichelinNEXANS POWER ACCESSORIESNEYRET RUBANSONETRENAULTRTESAGEM DEFENSE SECURITETERRADONATHALES ALENIA SPACE FRANCETURBOMECA Société AnonymeUNDIZUTC AEROSPACE SYSTEMSZimmer France

Offreurs de solutions

APROGSYSEDITAGDCNSUrbanwaveBACTECHEurope Transactions Processing & Services ALLFLEXSTIDMURATA ELECTRONIQUE FRANCECODING FranceTAG&PLAY - IMPRESSIONS MODERNESETIK OUESTNEDAP FRANCEJIDELECNEXESS SARF ConceptionNET 7BALLUFF FRANCEGENES'INKPARAGON IDENTIFICATIONUbisenseRETAIL RELOADWisekey SemiconductorsS4GV SAMU-ElectronicsTOPPAN Europe - London BranchPRIMO1D SATWIISTER SYSTEMSFREQUENTIELNanoP2UBI Solutions SASCIPAMSMLELIOT Innovative SolutionsFfly4uWIDNeopost ShippingAGIDSCHREINER ProtechELA INNOVATIONSICKSTARCHIPHMY GroupISLOGFacom NOGEMA TECHNOLOGYRFID LABSAIRBUS DEFENSE AND SPACEBG IngénierieDipole RFIDFCT PARTNERSINEO-SENSEPICDIEMBISPHEREInotec Barcode SecurityTHINK&GOE Business VentureBIOLOG-IDDevCSIMICRO BEINTELLINGRFID LABSDREAMAPBlulog Sp. z o.o.IERTECTUS Transponder Technology GmbHInfos franceORANGE BUSINESS SERVICESPAGE UPAvnetERIC LEWDEN CONSULTANTEM MICROELECTRONIC - Marin SAST MICROELECTRONICSSATO FranceAXEM TechnologyGroupe PRISMEATHESIPRISMADDCheckpoint Systems FranceKATHREIN FRANCEHID GLOBAL SAINTEGRA SolutionIOTGOUROU

Académiques

CNRS DELEGATION PROVENCE ET CORSEESIEE PARISETSIINRIAINSTITUT POLYTECHNIQUE DE GRENOBLEISENUNIVERSITE AIX MARSEILLE

Institutions - Partenaires - Autres

EESTELFILRFIDGS1 FranceHOSPITALIAMEWS PARTNERSPOLE DES INDUSTRIES DU COMMERCEPôle Solutions Communicantes SécuriséesRAINRFID BRETAGNE

Initié par le Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, le Centre National de Référence RFID (CNRFID) favorise le déploiement de la technologie RFID Radio Frequency IDentification. La RFID est une technologie d'identifi cation automatique par radiofréquence offrant des potentiels d'applications dans tous les secteurs d'activité (commerce, santé, aéronautique, transports…). Les tags RFID actifs et les tags RFID passifs existent sous différentes formes : étiquettes RFID, badges RFID, cartes RFID… Ces tags RFID sont généralement associés à des lecteurs RFID connectés au système d'information. Les fréquences RFID utilisées sont la RFID LF (125 et 134,2 kHz), la RFID HF (13,56 MHz), la RFID UHF (860 à 960 MHz). Pour la RFID HF, les principes physiques et applicatifs sont identiques à ceux de la NFC (Near Field Communication). Associées à des réseaux de capteurs, ces technologies RFID sont à la base des futures applications de l'Internet des Objets (IoT).