Accueil > Veille

L’IoT et la 5G poussent au développement de l'informatique périphérique (Edge)

12/03/2017

D'ici 2020, un internaute moyen utilisera 1,5 Go de données par jour et le trafic vidéo quotidien atteindra 1PB, prédit Intel. Une quantité énorme de données sera générée par des véhicules autonomes, des appareils mobiles et des dispositifs IoT.

Chaque jour, plus d'informations sont recueillies et envoyées à des serveurs plus rapides dans les méga centres de données, qui les analysent. Cela contribue à l'amélioration de la qualité des images, la reconnaissance de la parole et fait des voitures autonomes une réalité.
Les nouveaux réseaux de données ultra-rapides comme le 5G permettront d’envoyer et traiter encore plus de données, ce qui pourrait stresser les centres de données. Les serveurs sont déjà redessinés pour traiter plus de données et les technologies de débit comme Gen-Z et la fibre optique réduiront néanmoins la latence.

Au Mobile World Congress de Barcelone la semaine dernière, l'informatique de pointe a été un grand sujet parmi les fournisseurs d'infrastructure et notamment l'Edge computing. Ce type d'informatique peut conduire à des réponses plus rapides pour les services mobiles, sans stresser les serveurs et le réseau.
Les dispositifs périphériques (Edge) peuvent fournir des analyses instantanées pour s'assurer que les informations indésirables sont ignorées et que seules les informations utiles atteignent les serveurs du réseau principal. L'informatique Edge est également en train d'émerger pour la virtualisation. Celle-ci réparti des charges de données dans de plus petits paquets qui sont redirigées vers les bons serveurs pour être traités.
Hewlett Packard a présenté sa dernière génération de serveurs IoT appelée Edgeline, semblable aux serveurs Proliant de la société. Ces serveurs sont capables d'analyser les données au point de collecte, avant de les envoyer aux serveurs principaux dans les centres de données. Les serveurs peuvent virtualiser les paquets de données, ce qui permet une meilleure utilisation des ressources informatiques.

Dell montrait ses serveurs Edge Gateway 3000 pour plusieurs applications IoT. Les serveurs peuvent analyser les données au point de collecte et les envoyer au centre de données. Le modèle 3001 vise l'automatisation industrielle et la gestion de l'énergie ; Le modèle 3002 vise le transport et la logistique et s'adapte à de grands véhicules comme les poids-lourds ; Et le modèle 3003 est conçu pour le streaming vidéo et les applications de point de vente.

Le traitement Edge sera également important pour les voitures autonomes. Les voitures autonomes seront en mesure de se connecter à des serveurs ultra-rapides dans le cloud pour reconnaître les images, élaborer des cartes et prendre de meilleures décisions de conduite. Mais ces connexions peuvent ne pas toujours être possibles, c’est là où le traitement de bord (Edge), sur la voiture autonome, entrera en scène.
Intel et Qualcomm fournissent des circuits uniques pour traiter le traitement des contours dans les véhicules autonomes. Intel utilise les FPGA en véhicules autonomes pour gérer des tâches spécifiques, tandis que Qualcomm s'appuie sur des processeurs de signaux numériques.

Source : http://www.pcworld.com/

Nos Partenaires et membres du cnrfid

Utilisateurs RFID

AIR FRANCEAIRBUS HELICOPTERSAirbus GroupBNF BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCECHRISTIAN LOUBOUTIN SASCarrefourDGAC/STACDirection Générale de l'Armement (DGA)EMMANUEL MAURINENEDISENGIEESP developpementHENNESSYMEDINORMEMENUISERIE BERARDMichelinNEYRET RUBANSONETRENAULTSAGEM DEFENSE SECURITETERRADONATHALES ALENIA SPACE FRANCETURBOMECA Société AnonymeUNDIZUTC Actuation FranceZimmer France

Offreurs de solutions

Parametric Technology S.A.SIMUTECH-UAEINTERFACE TECHNOLOGIE INFORMATIQUEGroupe PRISMEWirepasUBI Solutions SASNEXXTEP TECHNOLOGIESPARAGON ID (Paragon Identification)E Business VentureAMDP sasSICKUbisenseEMBISPHEREATHESIKATHREIN FRANCEBIOLOG-IDDevCSIInfos franceFfly4uRFID LABSEDITAGDipole RFIDEMDEVELOPInotec Barcode SecurityELIOT Innovative SolutionsCIPAMST MICROELECTRONICSMU-ElectronicsPRIMO1D SAPAGE UPISLOGEM MICROELECTRONIC - Marin SAWisekey SemiconductorsAROMA THERAPEUTICSSTORKCOMELA INNOVATIONFREQUENTIELMEYKOHMY GroupAvnet360 SmartConnect by FINAOSATO FranceCODING FrancePRISMADDAGIDNET 7ALLFLEXNOGEMA TECHNOLOGYERIC LEWDEN CONSULTANTBlulog Sp. z o.o.RF ConceptionUrbanwaveMURATA ELECTRONIQUE FRANCEHID GLOBAL SANEXESS SATECTUS Transponder Technology GmbHINEO-SENSEAROMA THERAPEUTICSDCNSSTIDAIRBUS DEFENSE AND SPACENanoP2FCT PARTNERSTHINK AND GO NFCETIK OUESTIOTGOUROUCheckpoint Systems FranceTOPPAN Europe GmbHNEDAP FRANCENEXXTEP TECHNOLOGIESGENES'INKAXEM TechnologySCHREINER ProtechJIDELECNeopost ShippingALIZENTAROMA THERAPEUTICSTAG&PLAY - IMPRESSIONS MODERNESWIDRETAIL RELOADMICRO BEBG IngénierieORANGE BUSINESS SERVICESSMLIERSTARCHIPBALLUFF FRANCEFacom INTELLINGINTEGRA SolutionS4GV SAZEBRA TECHNOLOGIES

Académiques

CNRS DELEGATION PROVENCE ET CORSEESIEE PARISETSIINRIAINSTITUT POLYTECHNIQUE DE GRENOBLEISENSATT NORDUNIVERSITE AIX MARSEILLE

Institutions - Partenaires - Autres

EESTELFILRFIDGS1 FranceHOSPITALIAMEWS PARTNERSPOLE DES INDUSTRIES DU COMMERCERAINRFID BRETAGNESATT NORD

Initié par le Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, le Centre National de Référence RFID (CNRFID) favorise le déploiement de la technologie RFID Radio Frequency IDentification. La RFID est une technologie d'identifi cation automatique par radiofréquence offrant des potentiels d'applications dans tous les secteurs d'activité (commerce, santé, aéronautique, transports…). Les tags RFID actifs et les tags RFID passifs existent sous différentes formes : étiquettes RFID, badges RFID, cartes RFID… Ces tags RFID sont généralement associés à des lecteurs RFID connectés au système d'information. Les fréquences RFID utilisées sont la RFID LF (125 et 134,2 kHz), la RFID HF (13,56 MHz), la RFID UHF (860 à 960 MHz). Pour la RFID HF, les principes physiques et applicatifs sont identiques à ceux de la NFC (Near Field Communication). Associées à des réseaux de capteurs, ces technologies RFID sont à la base des futures applications de l'Internet des Objets (IoT).